Ils étaient 22, ils sont désormais au complet : bienvenue à Matus Matis qui rejoint l’offensive des Aigles pour la saison 2018/2019 !

Natif de Kosice, Matus découvre le hockey sur la patinoire des bleus et blanc du HC Kosice, épique emblématique du hockey slovaque. Il décide très vite d’exporter ses talents à l’étranger et de traverser l’Atlantique pour découvrir le hockey nord-américain. Il pose ses valises à Bradford, à quelques kilomètres au Nord de Toronto et rejoint l’équipe des Rattlers au sein de la GMHL, une des ligues juniors canadiennes indépendantes. Dans une ligue récente (créée en 2006) et au niveau assez hétérogène il réalise une saison rookie convaincante marquée par 45 points en 41 rencontres disputées. Ces débuts réussis lui ouvrent les portes de la draft Import CHL, où il est choisi au 18e rang par les Saguénéens de Chicoutimi (à titre de comparaison le jeune et talentueux Alexandre Texier a été drafté l’an dernier au 17e rang de cette même draft CHL). Il est alors le premier européen drafté en CHL en provenance de GMHL.

Il attaque donc l’exercice 2010/2011 du côté de Chicoutimi, organisation connue en France notamment pour avoir été celle d’Antoine Roussel pendant 4 saisons. Il disputera 33 rencontres (pour 3 mentions d’assistances) avec les Saguénéens. Peu utilisé par le staff sportif dans une organisation complexe à intégrer pour les non francophones, il réintègre les Rattlers de Bradford pour la deuxième partie de saison, avec qui il inscrira 42 points en 22 matchs. Il rejoint par la suite les Etats-Unis et découvre la NAHL et l’équipe des Warriors du Michigan. Pour sa dernière saison junior sur le continent américain il inscrira 20 points en 50 parties disputées.

Retour en Europe à l’aurée de la saison 2012 pour Matus qui intègre l’effectif professionnel du HC Kosice. Limité en temps de jeu du fait de son jeune âge, il rejoindra cette année là le Team Orange U20, collectif regroupant les meilleurs jeunes joueurs de sa génération et intégré au championnat d’Extraliga. Ses bonnes prestations lui ouvrent les portes de l’équipe nationale espoir et lui permettent de disputer le Championnat du Monde U20 à Oufa en Russie. Positionné sur l’aile du premier trio slovaque, il inscrira 5 points en 6 rencontres disputées.

Après un nouveau début de saison du côté de Kosice, il rejoint l’équipe de Bardejov en 2e division slovaque, avec qui il remportera le championnat national. Ses quelques matchs disputés avec Kosice lui permettront même de remporter les titres des deux premières divisions la même année !

C’est la saison suivante qu’il réalisera sa première saison pleine en Extraliga en tant que joueur « majeur », intégrant le lineup du HK Poprad. il réalise une saison convaincante marqué par 19 points en 52 rencontres de saison régulière disputées et une campagne de play-off réussie terminée en 1/2 finale. Il évolue cette année là au près de quelques joueurs bien connus du championnat de France comme l’ex niçois Mario Kurali ou Samuel Takac.

Il passera ensuite une saison en 3e division suédoise au HC Kalix, avant de faire son retour dans le championnat slovaque du côté de Zilina, puis de Zvolen qu’il rejoint pour la deuxième partie de la saison 2016/2017. Pleinement intégré au groupe dès le début de la saison suivante, il participera à l’excellente campagne des « Chevaliers », soldée par une défaite en demi finale en 6 matchs contre Trencin. Il aura inscrit 19 points en 52 matchs de saison régulière et réalisé un différentiel +/- de +11.

Joueur très intense, excellent en 1 contre 1 et gros travailleur Matus s’annonce comme une recrue de choix pour l’escouade offensive des Aigles de Nice. Comme l’ensemble de ses coéquipiers il est déterminé à propulser le club dans l’objectif Play-offs !

Le recrutement de Matus Matis clôture le mercato des Aigles de Nice. L’effectif sera donc le suivant:

Gardien: Ervins Mustukovs, Julian Barrier

Défenseur: Marek Drtina, Miroslav Macejko, Yoanne Lacheny, Quentin Mahier, Roni Viirlas, Juha Tarrkkanen, Aurélien Dorey, Quentin Scolari

Attaquants: Valère Vrielynck, Matej Palocko, Roman Vondracek, Zbynek Hampl, Frédéric Bergeron, Louis Petit, Rémi Thomas, Romain Carpentier, Florian Sabatier, Tuukka Rajamaki, Peter Hrehorcak, Matus Matis, Alexis Sutor