Les Aigles y sont désormais habitués : dans cette Synerglace Ligue Magnus aux allures de marathon, le mois de Janvier fait figure de mur du 30e kilomètre tant il préfigure l’aurée du printemps et des matchs couperets de la phase finale. Toujours en course pour les premiers play off de leur histoire, les Aigles devront toutefois parfaitement manœuvré les 11 matchs du mois s’ils veulent découvrir les séries finales. Dans cette optique et en vue de renforcer le poste de gardien de but, nous sommes heureux de vous annoncer l’arrivée du grand espoir  croate Vilim Rosandic chez les  Aigles de Nice.

Natif de Zagreb, Vilim fait ses armes du côté de Nitra en Slovaquie où il s’affirme très vite comme un modèle de précocité. Bénéficiant de la double nationalité croate et slovaque, il décide de défendre les couleurs de la sélection au damier (à l’inverse de son frère aîné, Mislav, crédité d’une trentaine de sélections avec l’équipe nationale slovaque). A 16 ans il termine meilleur joueur de sa sélection et médaillé d’argent aux championnats du monde U18 D2.

A un poste où les jeunes joueurs ne sont pas légion, il dispute son premier  match chez les adultes avec Banska Bystrica en Extraliga slovaque à 18 ans. C’est deux saisons plus tard, lors de l’exercice 2016/2017 qu’il disputera sa première saison pleine chez les adultes, avec l’équipe de Detva, au deuxième échelon slovaque.  Avec une moyenne de buts encaissés de 1.77 et un pourcentage d’arrêt de 92.9% il contribue largement à porter les siens vers le titre et la promotion en Extraliga. 

Cette saison lui permet de taper dans l’oeil du Medvescak Zagreb, équipe d’EBEL, l’une des ligues les plus relevées d’Europe regroupant des clubs d’Autriche, d’Italie, de Croatie, de Hongrie et de République Tchèque. Pour sa première saison en EBEL il partage l’enclave avec des portiers de renommée international comme Kevin Poulin, gardien de l’équipe nationale du Canada lors des JO de Sotchi. Malgré cette concurrence relevée et son jeune âge il parviens à disputer 16 rencontres pour un rendement plus qu’honorable de 91,8% d’arrêts. Des prestations satisfaisantes qui pousse le club croate à lui offrir le poste de n°1 à l’aurée de cette saison 2018/2019. Si l’exercice est plus compliqué statistiquement cela s’explique en grande partie par une équipe en grande dérive collectivement, trustant le bas du classement d’EBEL avec 6 victoires en 28 rencontres.

Il a désormais décider de relever le défi azuréen pour cette dernière ligne droite du championnat et d’aider les siens dans l’objectif play-offs ! Nul doute que son grand talent et son expérience du haut niveau devrait aider les Aigles pour ce mois de Janvier dantesque !

Bienvenue Vilim sur la Côte d’Azur !