A quelques heures du match contre le HK Poprad, le nouveau capitaine des Aigles Olivier Dame-Malka s’est confié sur son été, le camp de préparation et son nouveau rôle dans l’équipe :

Salut Olivier, heureux de te retrouver parmi les Aigles, comment s’est passé ton été ? 

L’été a été court je suis rentré chez moi au Canada le 02 Juin (il a participé avec l’équipe de France au Mondial à Kosice en Slovaquie). Là bas le programme était le même que tous les ans, muscu, séances sur la glace, et pêche sur mon temps libre !

Ca fait maintenant une semaine que vous êtes ici à Poprad, comment se passe le camp ? 

Les premiers entraînements c’est toujours difficile, quand on reviens au jeu comme ça après un long été, certains ont a peine touché la glace, il faut vite reprendre ses repères. Avec deux entraînements par jour en plus le camp est exigeant pour le physique mais c’est nécessaire comme on a commencé un peu après les autres clubs de Magnus. Mais on a un super groupe de gars, les mecs  qui reviennent et aussi les nouveaux qui me semblent très bons.

Nouveauté cette année, le capitanat, qu’est ce que ça représente pour toi ? 

C’est un gros rôle, c’est la première fois que je porte le C dans ma carrière. C’est extra j’ai vraiment hâte, ça a commencé déjà un peu ici mais j’ai hâte que la saison commence et que je puisse jouer mon rôle à fond. On a plein d’idées avec mes assistants pour instaurer plein de nouveaux trucs dans l’équipe donc j’ai hâte de représenter l’équipe.

Jeudi vous avez connu votre premier test avec ce match contre Michalovce, toi qui est compétiteur ça fait jamais plaisir de commencer par une défaite :

C’est difficile de perdre comme ça mais faut relativiser, eux avaient démarré leur saison depuis un mois, nous on était ensemble depuis 5 jours donc les automatismes étaient mieux rodés. On a pas fait un mauvais match on fait des petites erreurs qu’il faudra éviter en Synerglace Ligue Magnus, et on a pris trop de punitions, quand on est pas dans le même état de forme que l’autre équipe c’est difficile de jouer 20 minutes en Power-Kill. Mais on a fait de bonnes choses les gars ont montré leurs qualités, certains jeunes se sont démarqués et les recrues ont montré aux coachs ce qu’ils peuvent faire.

Un dernière question pour nos fans, deux trois mots pour eux qui attendent avec impatience votre retour à Nice ? 

Nous aussi on a hâte que ça commence et hâte de les retrouver, de les entendre crier dans les tribunes. Nous on fera le max pour leur offrir le meilleur alors on espère qu’eux aussi feront le max pour nous pousser !